La Tribune du Poulpe ou 20 000 lieues dans les terres...

21 août 2012

Les fées divers(es)...

 

Je sais, je sais, ça fait 20 000 lieues que je n'ai rien publié mais bon, la fin d'année et son agenda obèse, les grandes vacances, les prépas de la rentrée font que...Et peut-être aussi une confiance en ma capacité à re-bloguer un peu écornée par un premier semestre difficile, intérieurement et physiquement d'autant plus quand on en dit rien et que ça ne se voit pas...Il faut un coeur à l'écoute pour deviner entre les lignes, lire au-delà du sourire affiché, permanent, un peu trop permanent parfois...Merci à vous deux, Alex et Marie-Laure d'avoir eu cette intelligence du coeur, cette présence discrète mais attentive "après"....quand tout semblait fini et loin...Pour celles qui subissent cette épreuve comme Bénédicte  dont beaucoup d'entre vous connaissent le joli blog De Lin à L'autre (je vais faire une descente sur ton blog et te piquer en vrac ta tunique Liberty orange, ton sac à paillettes rose, ton sac orange et chocolat etc...etc...), elle est toujours trop près et tend à le rester...longtemps...J'admire celles qui comme elles ont su garder une activité créatrice débordante, pétillante, bienfaisante sans aucun doute pendant la période des traitements et je voulais donner un petit coup de pouce à l'une d'elle :

Mélanie, LA FEE NAC découverte au début de l'été et dont je me sens proche comme on peut l'être d'un frère d'armes, quasiment...Elle ouvre une boutique trés prochainement, n'hésitez pas à y faire un tour ! Elle propose des petits articles pour les bébés :

 

LA FEE NAC

 mélanie 1

 

mélanie 2  mélanie 3   mélanie 6

Et, pour la rentrée, toute une sélection de jolis petits cartables, trousses et sacs pour les activités du mercredi :

 mélanie 8

mélanie 4  mélanie 9

 

 

mélanie 13 

mélanie 5

 

mélanie 10 mélanie 12 mélanie 11

 (Ca change du Lib' non, Esqui ???)

 

Posté par poulpypower à 11:44 - Commentaires [16] - Permalien [#]


24 mai 2012

Petite Marie...

Marie (1)

 

Allez un petit débrief. façon "Fans de..." pour celles qui ne se seraient pas encore lancées (n'est-ce pas Camille ???)

Patron : MARIE de Citroglycérine

Taille : coupée en 2 ans pour Poulpynette de... 2 ans (donc elle est dodue parce que visiblement sur le site, tout le monde a tendance à couper son patron une taille en-dessous de celle du pauvre enfant famélique à qui le modèle est destiné...hum, hum...)

Pourquoi j'ai pris ce modèle : Peut-être parce que j'avais CE patron ??? Ah-haaaaaan....

Tissu utilisé : Coton bleu à pois blancs Mercerie en Folie

Ce qui m'a posé problème : jamais fait de fronces avant et donc, forte de mon expérience de la fente capucin, j'ai pris mes infos, recoupées d'ailleurs par mon dictionnaire de la couture qui avait l'air de recommander la même technique pour un rendu plus "propre"...

Le truc à faire : définitivement LA DOUBLE COUTURE pour les fronces de l'encolure (effectivement plus nettes) ET ne pas oublier de cranter ces rogntudjus de couture de manches AVANT de continuer le reste, histoire d'avoir des dessous de bras présentables

Le truc à ne pas faire : avoir tellement travaillé le début de la tunique à l'envers qu'on commence à monter le biais d'encolure sur l'envers, hin hin hin...

Les modifications que j'ai apportées : rapport à la fente capucin justement, j'avais déjà coupé ma fente "normale" (expression hautement fashion s'il en est....) pour la réaliser selon les explications de Dame Astrid avec le succès que l'on sait (hum, hum) et quand je l'ai rattrapée, le gap était d'un bon cm environ entre les deux bords. Du coup j'ai monté un gros grain dans le biais d'encolure au lieu de faire une bride et un bouton...Le changement c'est peut-être maintenant mais on remarquera benoîtement qu'avec une bonne technique à l'ancienne, on rattape quand même pas mal de mayonnaises ratées, n'en déplaise aux progressistes de tous poils...Parenthèse fermée. 

Marie (2)

 

Le prochain sera sûrement : Un Marchegg de C'est Dimanche pour aller avec ou la même avec la version ailettes comme dit dans mon précédent post sur le sujet dans un tissu fleuri ou étoiles, selon mon envie du moment

Avis de la Poulpynette une fois la tunique enfilée : "Oh se suis belle"....en toute modestie bien sûr....

*       *       *       *       *       *       *

Message personnel : @Clémence : il faut que j'arrête de la mettre sur mes genoux quand je lis les Trouvailles, elle commence à avoir un p'tit côté Sissiphinesque, la Poulpynette !!! lol !

Posté par poulpypower à 11:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 mai 2012

Dans le vent !

Quand je vous le dis que le Poulpe a le vent en poupe....

 

Poulpy Boat

Bassin du Jardin du Luxembourg,

le jour de l'Ascension... 

 

 

Posté par poulpypower à 10:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 mai 2012

Marie...ou l'astuce couture

Un titre en Marie pour remercier Marie de m'avoir poussée et passé...une autre Marie !

...Le Mojo couturesque gisait perdu quelquepart dans un Nowhere Land proche de l'oubli absolu quand elle m'a donné envie (avec force appels du pied, le sien et celui de la biche) en m'envoyant cette photo tirée du blog de la super-douée et super-productive Fée des Pom'en Sucre (d'ailleurs il faut peut-être appeler chez elle si quelqu'une la connaît pour être sûre qu'on la nourrit bien car je soupçonne ses pommes de l'avoir menottée à sa machine à coudre et de l'obliger à remplir leur dressing en l'affamant !).

Marie3_1

 

Si vous voulez voir une bonne et belle idée sur la tunique Marie, allez voir son blog je pense qu'elle en est à une 15ne d'exemplaires tous plus réussis les uns que les autres. Bref, reboostée par tant de joliesses et par un dressing de poulpinette aussi menu qu'elle est dodue, je me suis lancée et ....lamentablement écrabouillée au bout de deux lignes sur le biais de fente ! Je dois être un peu courge mais en suivant SCRUPULEUSEMENT et j'ai bien dit SCRUPULEUSEMENT les indications de Dame Astrid (j'ai même poussé le vice jusqu'à mesurer les 2 mm du crantage au double décimètre), je n'ai jamais réussi à obtenir une pièce qu'on pouvait étirer quasi à l'horizontal comme sur le joli croquis ! Le Poulpe se croûte mais ne renonce pas ! Que nenni ! J'ai donc décousu...une fois, puis deux fois, puis monté un biais tout fait en le bidouillant atrocement (vu sa tête, le pauvre a dû souffrir, mais souffrir...et moi encore plus en voyant le résultat !)...Désespérée, j'ai donc décidé de m'en remettre au Zorro de la couture et hop, zou en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'avais trouvé LA SOLUTION de moi auparavant inconnue :

 la fente capucin !!!

Testée il y a 5 mn après avoir décousu sans pitié le pauvre biais branquignole et APPROUVEE sans réserve !!! Bête comme chou, faite en 3 mn et impeccable comme j'aime (perfectionniste, moi ????) ! C'est pourquoi je ne résiste pas au fait de vous partager la chose attendu que j'ai moi-même été profité bien souvent de vos conseils avisés en cette matière comme en d'autres et que la Marie, elle est ben populaire su'la blogo à c't'heure !

 

Bref, la fente capucin m'a donné des ailes au point que la prochaine Marie que je tente en aura :

Marie Jeanne

La belle Marie-Jeanne qui vole Sous Le Figuier

 

Posté par poulpypower à 15:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mai 2012

Back by the Tag

Au sujet de ce tag, je dois écrire 11 choses à propos de moi, répondre aux 11 questions de Marie et poser à mon tour 11 questions à 11 personnes.

 

ONZE CHOSES À PROPOS DE MOI

 

1/ Je déteste les kilts depuis qu'en CE1 l'épingle à nourrice géante du mien s'était ouverte et traîtreusement enfoncée jusqu'à la garde dans ma fesse droite, vu que je m'asseyais de travers avec un mocassin verni sous la table et l'autre sous ladite fesse...Toute une époque...

2/ Je pourrais passer des heures (et quand je dis ça, c'est loin d'être juste une expression) dans une librairie ou à la Fnac à toucher, feuilleter, consulter, sentir (même si l'odeur étalon du livre reste celle des vieux Bibliothèque Rose cartonnés) tous les livres qui me passent à portée de la main.

3/ Je DETESTE les gens qui cornent les livres.

4/ Je chante à tue-tête sur Céline Dion, Noah ou Bruce Springsteen quand il n'y a personne à la maison (oui, je sais, ça, c'est la honte...), ...bon sauf peut-être pour "Secret Garden" de Bruce parce que c'est du soft !

5/ Elevée aux répétitions de "la petite bête ne mangera pas la grosse", je n'ai aucune pitié pour les araignées, les fourmis et toutes les bestioles du même acabit qui OSENT rentrer ne serait-ce qu'un micro-bout de patte dans ma maison (et quand on vit à la campagne, croyez-moi ça devient quasi un sport à plein temps !). Du coup, la Poulpinette crie régulièrement "oooooh une choumis ! Vite, vite, écrajer" se précipite et sprotch, occit l'intrus d'un coup vengeur de chausson rose à bride...Pour ceux qui n'ont pas l'habitude, ça surprend...

6/ Je ne pleure jamais aux mariages mais à toutes les premières communions.

7/ Je connais par coeur tous les personnages de "Cars 2", le vendeur de chez Picwick en était baba !

8/ N'essayez JAMAIS de me battre à un concours de génériques de séries ou de dessins animés des années 80, JA-MAIS (M. Poulpy et ses copains ont essayé, ils se sont fait sécher sur la 1ère note du 3ème Goldorak ! Depuis, ils rasent les murs et j'envisage de me faire faire un t-shirt "MBA - Master of Bandes Annonces - Séries 80's") !

9/ Je suis fan de toutes les émissions du matin sur Radio Classique (mes contacts Facebook n'en peuvent plus de mes partages de lien !) : I LOOOOOOVE Philippe Tesson (du vrai tacle sans filtre !) dans "le Club de la Presse", le ton de Christian Morin dans "Tous Classique" et la voix inimitable d'Eve Ruggieri dans "Eve Ruggieri raconte", quasi une madeleine de Proust auditive qui fait surgir dans mon esprit tous ces récits de vies de grands personnages et grands musiciens et particulièrement la vie de Sissi quand j'étais petite, sur la route des vacances : au bout de 2 mns d'émission on a l'impression de voir apparaître par magie et flotter dans l'air des scènes de bal viennois où tournoient les crinolines et les chignons fabuleux parés de perles et de joyaux scintillants...

10/ Je tire régulièrement sur mes 6 cm de cheveux, ce qui a l'air de ne les motiver que moyennement à pousser plus vite, les rats !

11/ Je déteste les passages de saison quand il faut remballer tous les vêtements d'hiver dans les caisses (ce qui signifie une logistique amont de lessives et de nettoyage à sec massive !) mais j'adore ressortir celles d'été...Ca fait un bon équilibre, non ?

*          *          *          *         *          *          *

 

 MES 11 REPONSES AUX 11 QUESTIONS DE MARIE

 

1/ Là tout de suite, où aimerais tu être et avec qui ??

A Tahiti dans un de ces bungalows sur pilotis où on vous apporte le petit-déj en pirogue et où on voit les poissons passer sous la chambre au travers du plancher de verre avec ma moitié (c'est là qu'on voit que c'est du rêve absolu attendu que ça ressemble d'assez près à ce qu'il considère comme les vacances "Absolute Loose" !!!)

2/ Quel est ton dernier film coup de coeur ?

"Extrêmement Fort et Incroyablement Près" avec Sandra Bullock et Tom Hanks : le film est...extrêmement fort et incroyablement proche...Thomas Horn, extraordinaire dans le rôle du petit Thomas Schell,Tom Hanks fantastique comme toujours et LA surprise du film : Sandra Bullock dans le rôle de la mère ! Si vous gardiez en mémoire la conductrice du bus de Speed, vous pouvez oublier tout de suite : fine, touchante, dure, émouvante et franchement boulversante quand on découvre son vrai "rôle" à la fin du film (cliquez sur le lien, la bande-annonce vaut le détour)...A louer avec 2 boîtes de Kleenex...même pour les pères...

http://www.dailymotion.com/video/xolci9_extremement-fort-et-incroyablement-pres-bande-annonce-2-vost-hd_shortfilms?search_algo=1

3/ Le dernier livre pour enfant que tu aies acheté ?

Le concours de bisous de Paul Kortepeter (éditions Gautier Langereau)

concours de bisous

4/ Ton bonbon préféré quand tu étais enfant?

Le nounours guimauve !!!

Nounours

...A égalité avec le bonbon Kréma à la cerise

5/ Un bon plan/truc beauté à partager ?

1 fois par semaine, je fais le gommage Abricot Yves Rocher pour garder une peau nette (les soins, c'est comme la cuisine : si ça prend trop de temps, je zappe !)

abricot

6/ Bonne ou mauvaise élève enfant ?

Bonne élève, limite lèche-bottes, toujours au premier rang, bonne participation en classe mais..."bavarde avec ses voisines" (moiiiiiii ? naaaaaaan ?!....)

7/ Ado, étais tu fan d'un chanteur/acteur (qui et pourquoi?)

L'incontournable JJG...parce que c'est comme ça...Ah oui et aussi Richard Dean Anderson (alias Mac Gyver) dont j'avais le poster tiré d'un équivalent OK Magazine punaisé dans ma chambre, hin hin hin....

8/ La couleur de fringues que tu ne pourrais jamais porter ?

Du violet, sauf à vouloir signer des autographes sous le pseudo de Morticia Addams...

9/ Pour ou contre le retour de Champs Elysées le samedi soir ?

POUR !!! Ah les ballets de Reda dansant sur les toits, toute une époque !...

Mais tant qu'à voter, je préférais quand même Monsieur Eddy et sa géniale "Dernière Séance" du mardi soir avec tous les vieux westerns que je connais par coeur !

10/ Quelle est ta recette fétiche ?

Comme il n'était pas clair pour moi s'il s'agissait de celle que je préfère faire ou que je préfère manger, vous aurez les deux !

Celle que je préfère faire : le lapin à la moutarde (fastoche, rapide, apprécié par tout le monde à la maison)

Celle que je préfère manger : le gigot-flageos ! (on ne se refait pas...)

11/ La question bonus, qu'aimerais tu que l'on dise de toi ?

La vérité, ce serait un bon début...

*          *         *          *         *         *         * 

 

Théoriquement je suis censée poser 11 autres questions aux personnes que je tague mais il semblerait que quasi toute la blogo soit déjà passée à la moulinette de ce tag et comme ma chilienne me tend les bras, je vais faire ma procrastineuse faignasse...

  transat

P.S. : Marie, je ne sais pas pour toi mais jeudi soir, j'avais la trace des manches façon "bronzage agricole"....!!!

Posté par poulpypower à 16:04 - Commentaires [7] - Permalien [#]



09 mars 2012

Nourriture pour cervelles...

Ca doit être le temps liturgique qui veut ça ou alors l'ambiance blogosphérique extrêmement pesante et désagréable mais je me suis dit qu'attendu que ça ne m'avait pas fait de mal à moi-même (mon côté "goûteur de poison" sans doute...) ça pouvait sans doute servir au plus grand nombre...Et vu que c'est la deuxième fois cette semaine que ce type de réflexion ou de méditation me tombe sous les yeux, je me dis qu'il n'y avait pas de hasard, non ? Quand Dieu se répète, ça n'est jamais pour des prunes mais c'est souvent, sans conteste, pour que ça fasse porter du fruit (cf. au hasard 1er Livre de Samuel, chapitre 3...)

 

1er "appel" le 5 Mars via une petite phrase aperçue sur Facebook :

 

"Si tu juges les autres, tu n'as pas le temps de les aimer" - Mère Térésa

 

2ème "appel" aujourd'hui via Retraite dans la Ville que je prends la liberté de vous relayer ici :

Le Vendredi Saint, la Sainte-Face de Jésus est défigurée : il a soumis son visage aux crachats, accomplissant ainsi la parole du prophète Isaïe. Durant ce carême, et plus encore, peut-être, les jours de la Passion, nous pouvons, non seulement nous unir, mais surtout nous faire proches de ceux dont la face est défigurée. Le mal que l’on commet, le mal que l’on subit, les défigurations infligées par le temps, les soucis, les mécomptes, les « baffes » - si j’ose dire - de l’existence, achèvent de nous associer, tantôt d’encore assez loin, tantôt de très près, à la Face outragée de Jésus. Face outragée et pourtant « Face adorable ».

Sur le Mont Thabor, Jésus annonce qu’il doit passer par la Croix pour ressusciter : chaque Vendredi Saint, nous nous arrêtons à cet aspect souffrant de nos vies qui nous fixe avec Jésus sur la Croix. La souffrance ne sauve pas en elle-même. C’est un abus, ou un raccourci de langage que de le prétendre. C’est lorsqu’elle est traversée, portée, motivée par l’amour, comme Jésus donnant sa vie sur la Croix, qu’elle peut déboucher sur une vie nouvelle, qui reste encore à inventer, mais dont on ne veut pas renoncer à la possibilité réelle : c’est cela la foi ! Nous croyons en la vie éternelle, ce qui n’est pas exactement la même chose que de savoir qu’il y a une vie éternelle. La foi est un saut, comme le dit Benoit XVI, elle est un seuil que le don gratuit de Dieu nous permet de franchir, même au plus obscur de nos vies.       

vallee sainte

(La Vallée Sainte - crédit photo : M. Zéliefrombeirut

Merci de ce joli cadeau Agnès, je le garde à côté de celle de JPII dans la cathédrale de Beyrouth !) 

 

*             *            *            *            *            *              

Le Poulpe avait déjà du mal à sortir de ses profondeurs ces temps-ci pour ramener sa tête de bulbe à la surface mais y'a dû y avoir du naufrage de chalutier dans le coin parce que ça sent un chouille le mazout...Face de Carême, ça devrait rimer avec coeur de crème et pas avec charité en berne...

Aaaaaah, tu vois Marie, t'as bien fait d'aller me chatouiller la motivation, je sens que j'ai le tentacule qui chauffe à nouveau ! lol !...Et t'es pas gênée (comme diraient les Poulpys minis) vu ton dernier message...Est-ce que le Blogo-Mojo est comme le boomerang ? Quand tu l'envois à quelqu'un, il te revient ? ...I hope so...                                                                                                                 

EDIT de 10:28 précises : HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ?! Vl'a t'y pas que je reçois un "nouveau message FB" et que j'aperçois ceci chez la Grenouillette :

Tiens compte des circonstances et garde-toi du mal.(Siracide 4, 20)

Résister à la tentation, c’est aussi avoir l’humilité de la prudence : la prudence dans sa manière de vivre, la prudence dans ses choix de vie. Cela suppose de bien se connaître pour avoir un discernement dans son action.
Si vous allez voir quelqu’un en sachant pertinemment que vous serez désagréable avec lui, il vaut mieux ne pas y aller ! Cela vous évitera au moins un péché et à lui, cela lui fera gagner du temps et peut-être de la sainteté. Il faut être réaliste, c'est-à-dire ne pas se mettre en situation de pécher. Il faut toujours se mettre en situation de sainteté.
On n’a pas besoin de se provoquer à toutes les tentations qu’on n’a pas eues, qu’on pourrait avoir et que finalement on va tester pour voir si on y résiste. Il faut donc avoir une vraie prudence. C’est une question de discernement. Si on sait qu’on est en train de décoller, il vaut mieux aller prendre des vacances en se disant : « Là, il faut que je me repose, il faut que je sorte de la situation ».
Se détourner d’une tentation et de la fascination d’une tentation pour regarder le Christ, vous voyez que cela demande à la fois de l’humilité, de l’intelligence et du discernement. Cette manière de regarder le Christ se réalise aussi bien dans la fuite, que dans le fait de ne pas se mettre dans une situation impossible, de connaître ses faiblesses et ses fragilités, d’être prudent, de connaître ses fatigues et son psychisme pour savoir prendre du recul au moment où il faut. Il faut acquérir cette connaissance pour apprendre à gouverner sa vie et résister à la tentation.  

*             *            *            *            *            *  

 

...Je ne voudrais pas faire un jeu de mot hasardeux mais le Seigneur enfonce le clou, là, non ?....         

Posté par poulpypower à 10:03 - Commentaires [15] - Permalien [#]

19 janvier 2012

Pas "bonne" année !

 

409041_2453813787487_1316317362_32106137_1119338343_n[1]

Parce qu'elle a veillé sur moi particulièrement en 2011, parce qu'Il a porté tout ce que je ne pouvais pas, pris tout ce que je ne pouvais plus prendre, qu'Il reçoit encore tout ce qui ne craque que maintenant pour "faire toute chose nouvelle" comme le dit l'Apocalypse,

qu'Il veille sur chacun et chacune d'entre vous comme sur son enfant unique, précieux

et aimé,

 profondément, terriblement, éternellement !

 

Que votre Année ne soit pas seulement "bonne" : qu'elle soit grande...et bien plus encore...!

 

*          *          *          *          *          *          *

 

n.b. : The Poulpe is back...Z'avez vu le nouveau look "Campagne Color" du blog ?! La campagne, ça vous gagne...

Plus trop de cartons collés aux tentacules, ni dans tous les coins de la maison, un mental "coquille vide" en fin d'année 2011 qui recommence à se remplir tout doucement...Il faut que je vous raconte mon premier plan "truffe"...

P.S. : toujours pas réussi à changer ma bannière : plan Truffe 2 ???

 

 

 

Posté par poulpypower à 15:11 - Commentaires [25] - Permalien [#]

24 septembre 2011

P'tit monstre, va...

Merci tout d'abord pour vos petits messages on et off blog !

Non, non je n'ai pas disparu...enfin pas encore...bien que ma propension à raser les murs se soit incroyablement accrue ces derniers temps...La faute à.. ???? La fin de la chimio ! "Quoi ? Quoi ? C'est fini et elle ne nous disait rien ??? mais elle devrait déboucher autant de Champomy que de tentacules, nous lancer une samba, une rumba, une lambada à faire péter nos enceintes de PC, sortir les pétales, les confettis, les Pépitos à lancer par les fenêtres !"...Notez bien que ce n'est pas l'envie qui m'en avait manquée, j'avais même pris tout un tas de bonnes résolutions plus festives les unes que les autres, la moindre étant d'aller faire un tour à Dubaï et de prendre une cuite au champagne en terrasse en lunettes écailles et maillot léopard (quitte à péter un plomb hein autant la jouer grandiose !!!!). Bon...Tout ça c'était avant la fin de la chimio et des haricots...

J'aurais dû me méfier, savoir que la bête est sournoise et que même blessée à mort, elle est encore capable d'un ultime sursaut, d'un baroud d'honneur "pour la gloire"...Elle a l'humour perfide, assorti à la saison qui s'annonce. Comme un vent d'automne elle fait tomber ce qui restait, résistant, un rien crâne et bravache, bien accroché ou du moins le croyait-on...Après les cheveux (parade : la perruque), les sourcils (parade : le crayon), les cils (parade...mmm y'en a pas à part le trait de crayon, et les solaires histoire de tromper son monde au moins de loin...), elle assortit à son glabre palmarès : les ongles...Il faut croire qu'on avait dû trop se plaindre d'avoir à s'enduire les mains de crème, de devoir poser avant chaque cure 3 couches de vernis en finissant par une teinte sombre histoire de bloquer les UV destructeurs...On sentait bien d'ailleurs les regards un peu curieux, les bouches en cul-de-poule tendance "mais qu'est-ce qui lui prend de porter des couleurs pareilles...C'est un peu vulgaire non ?"...La maladie vous prend aux maux et au mot...Plus d'ongles, plus de vernis...Plus que des extrémités boudinées, striées, à nu...On baissait déjà la tête, voilà qu'on rentre les mains : à ce rythme-là, il ne reste plus qu'à plier les genoux et à se déplacer en roulant, ça sera plus simple..."Tiens, d'ailleurs, tu parles de roue ? Comme tu n'en avais pas assez, allez, un p'tit coup de pompe à vélo : ne me remercie pas, c'est cadeau ! "...Une roue, c'est rond, c'est gonflé...? On en avait entendu parler mais bon, on se disait que ça devait rester anecdotique et secondaire comme effet...On aurait dû se méfier ! L'effet Sahara...Se réveiller un matin le visage et le corps enflé, gonflé, à la fois gorgé d'eau et desséché (là je dois dire que c'est fort, trés, trés fort !), les paupières bouffies, les joues rebondies...On se dit qu'on a pas dû faire attention et que récemment, on a dû lancer juste comme ça une petite réflexion malheureuse sur son sillon nasogénien un peu trop prononcé...Les maux des mots : action ? Réaction ! Là on ne peut plus se plaindre, le sillon a disparu, remplacé par le bombé des joues façon M. Nuage se fâche ou Prosper l'Ecureuil planque des noisettes dans ses fossettes...On se regarde dans la glace et vous revient en tête le générique crétin de ce dessin animé des années 70 : "le Croque Monstre Show / c'est des vilains pas beaux / dans la vie y'a rien qui nous ressem-em-bleu / Au palais des horreurs / on joue à se faire peur / C'est beau le Croque Monstreu Shooooooow"...(pour les amnésiques : http://www.generiquestele.com/Le_Croc-monstres_show)... On remet ses Converse parce que même des ballerines avec des pieds de Casimir, ça semble hasardeux et que bon, on a pas vraiment envie de transformer sa première paire de Repetto en péniches jumelles, vu le prix...On s'assoit sur sa maniaquerie et on ne tire plus les draps housses, ni ne borde les couettes au risque de se retourner un ongle de plus façon chandeleur. On demande de l'aide à sa moitié pour les boutons, à ses enfants pour ouvrir le sac en plastique de supérette, on peste contre les films pelables du jambon, les pellicules de protection du lait de croissance, le dossier de garderie à remplir à la main avec un stylo tout lisse, trop lisse...

On voit bien que les gens ne vous regardent plus tout à fait comme avant, qu'ils sentent qu'il y a "quelquechose de changé", que ça leur rappelle quelquechose, votre drôle de tête...Bon sang, mais c'est bien sûr ! Le musée Grévin ! Ou alors le front botoxé et sans une ride de Juliana Margulies dans The Goodwife, sauf que vous, vous avez le nez, les yeux et même les joues comme ça...C'est le moment ou jamais de jouer à "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" et de décrocher un titre mondial...! Je vous parle aussi des bras et des jambes qui tirent comme si on avait fait le Triathlon de la muscu juste en rêves mais qu'on se réveille quand même avec les courbatures ? Naaaaaan....

Ajoutez à ce rafraîchissant cocktail, une rentrée, un marathon garderie-radiothérapie et un p'tit déménagement façon cerise & chantilly sur le gâteau et vous comprendez pourquoi la Poulpy va se teindre en vert canard (trop tendance cet hiver), histoire qu'au moins ça soit fun et s'absenter quelques temps, le temps de..."I'll be right back"...soon...I hope...I guess...

 

Monstres & cie

 

 

 

Posté par poulpypower à 11:15 - Commentaires [35] - Permalien [#]

01 juillet 2011

Quand les paquets se suivent et ne se ressemblent pas...

mais se complètent quand même étonnamment !....

*                     *                    * 

J'ai dit que j'aimais les pivoines mais les pivoines sont des fleurs de Mai...Elle en a trouvé un bouquet, pimpant et frais, bien emballé, avec de jolis mots - ceux qu'elle disait ne pas savoir apprivoiser - depuis son Pont Mirabeau...

IMG_5860

 

J'ai dit que j'aimais le orange (là visiblement, je n'ai pas dû le dire qu'une fois)...Elle l'a décliné sous toutes ses formes...même les plus inattendues...

(P.S : j'avais vu les masques au concombre, les gels douche choccolat ou caramel mais pas encore le savon au reblochon : ils sont forts là chez Séphora !

IMG_5865

 IMG_5857

...Comment ça c'était un VRAI reblochon ????)

J'ai dit que j'aimais les mots et elle a senti qu'il m'en fallait, trouvé ceux qu'il fallait, au moment où il fallait...Elle fait toujours ça, le mot ou le geste qu'il faut au moment où il faut...(Je ne suis pas sûre de te faire, moi, un cadeau en t'envoyant la Grande et la Petite Menace en même temps...surtout en ce moment...)

IMG_5862

IMG_5863IMG_5864

 

Posté par poulpypower à 18:04 - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 juin 2011

Joyeux Barpapapanniversaire

Son "vrai" anniversaire tombe en Avril...Cette année Avril aura été le mois du début de la chimio, gommant le reste, gommant l'important...son important de petit bonhomme de 6 ans...Mon important de Maman quand de temps en temps il me disait en essayant de ne pas paraître trop embêté : "tiens aujourd'hui X ou Y a apporté un gâteau à l'école parce que c'était son anniversaire"...

L'idée a alors mûri parce que j'aime ça, imaginer, préparer, bricoler et bidouiller, de lui faire une belle fête, une fête spéciale pour ce dernier anniversaire qu'il fêtera avec ses copains d'ici avant que nous ne déménagions (oh pas bien loin, à un quart d'heure mais assez loin pour qu'il change d'école et que la distance si courte en temps ne devienne déjà trop longue peut-être pour certains copains...) d'ici 4 mois...Et pour ce qui est des bidouilles et des anniversaires, elle s'y connaît...Au fur et à mesure des discussions, elle est devenue tout naturellement ma Birthday Planneuse, suggérant, accompagnant, imaginant ce "J Day" avec la même joie, le même enthousiasme et la même excitation que si nous avions nous-mêmes 6 ans, d'autant que le thème évoqué l'inspirait particulièrement ! lol ! Elle est arrivée samedi matin, les bras chargés de sacs, de plateaux, tous bien emballés...Quand elle a commencé à ouvrir ses boîtes à merveilles, j'étais à peu près dans cet état-là :

 
RECLAME : POLO STYLE C'EST MON CADEAU (2011)

Nous avons mis en place, fignolé, arrangé toute la table jusqu'à en faire...la table que j'aurais aimé avoir pour mes goûters d'anniversaire d'enfant ! Tellement belle à regarder que je me suis un instant demandé si je n'allais pas menotter tous les copains au radiateur pour les empêcher d'y toucher ! lol ! Mais ç'aurait été lui enlever sa raison d'être...Alors quand le premier coup de sonnette a retenti, j'ai bien inspiré, bien expiré et ...je me suis régalée de voir leurs petites bouilles emmerveillées, d'entendre les "ouaaah trop bien" ou "ouaaaah trop beau" qui d'ordinaire me font monter le moutarde au nez, de les voir trépigner d'un côté du beau mur de guirlandes multicolores...

Anniv BPP1

jusqu'à ce qu'ils soient tous là et puissent enfin s'asseoir sous la Barbaguirlande

Anniv BPP2

chacun à sa place de Barbacopain,

pour déguster un immense Barbabonbons, du Barbasirop,

un mythique Barbagâteau

("mais Madame, le gâteau, c'est un vrai ??? Un vrai qu'on mange ???) 

dans les rires, les galopades, les sauts et les roulades...

Anniv BPP7

 

Anniv BPP10 Anniv BPP8Anniv BPP9

(Barbasirop Alice Délice)

 

Anniv BPP12Anniv BPP13

 

Anniv BPP3

Anniv BPP5

Anniv BPP4

jusqu'au moment tant redouté par eux du premier coup de sonnette annonçant la première maman de retour, des derniers cris de joie et pitreries volés à la pendule où l'on se sépare à regret, les joues rouges et les yeux brillants avec une petite surprise à déballer, un petit souvenir à garder ou à manger pour faire durer la fête encore un peu, comme si on en remportait un petit bout à la maison...

Anniv BPP15Anniv BPP16

(Petites surprises Bianca & Family, Barbasablé "Jour J", bonbons...qu'on ne présente plus...)

 

Merci Marie,

pour toutes ces merveilles-à-regarder,

ces merveilles-à-jouer ou à manger,

tu es Barbagéniale !!!

Posté par poulpypower à 14:45 - Commentaires [19] - Permalien [#]



Fin »