coeur d'artichaud et tête de pivoine...

Bon, vous allez arrêter avec vos déclarations d'amour, là ??? Le bocal déborde, y'en a plein la moquette, le plafond des voisins se fendille et ils envisagent déjà de saisir l'assurance pour dégât des eaux...J'ai eu beau leur expliquer que ça n'était qu'une rupture de la poche des yeux, ils ont eu l'air sceptique et sont partis racheter un gonflable Sévilor, quelques seaux et un lot de serpillères en promo ! (ps Jez, à propos de seau : tu as raison faut que je passe à l'orange, le bleu ciel ça fait tout de suite hosto, rien qu'à regarder la bassine t'as mal au coeur !) ...En bref, eux ne vous le disent pas mais moi si, alors :

Pivoines_3  Pivoines_1

 

Merci

pour tout, pour rien,

pour vos petits mots ou vos longs mails,

pour vos bouquets surprise du soir (*)

pour vos paquets plein de jolies choses et d'affreuses calories,

pour vos offres de cuite au champagne ou de shopping à Dubaï

(Grand Prix des soeurs d'âme,... j'avais déjà l'âme soeur !),

vos citations de circonstances

(Alix, palme d'or mais tu as quasi soudoyé le jury avec Winston),

vos poussins duveteux, vos singes bilingues, vos poulpes en pâte d'amande,

pour vos cafés noirs mais trop courts et vos oiseaux en papier,

pour vos neuvaines, dizaines, ...centaines ? (Karol, un commentaire ?),

pour vos sorties de périscope,

vos offres de cuisine, gâteaux, livraisons, baby-sitting, sorties, entrées, etc...

(si ça continue, je vais me faire une rente en revendant le fichier au Chèque Emploi Service !)

vos coups de gueule tout fumants

(allez ma Grenouille, reviens et fais une bise au vilain bigorneau)

Merci d'être là tout près, d'être là tout loin

(Zélie, palme de la plus grande distance)

d'être là tout simplement...



*                         *                           *



Punaise, je devrais être malade plus souvent, moi !!! 

 

(*) M. Poulpy a même fait un commentaire - du jamais vu - sur les petits mots joints : "c'est drôlement gentil,...c'est même touchant"...Etant habituellement aussi expansif qu'un dolmen ou un cromlech de l'ère primaire, autant vous dire que ça vaut l'encadrement !